Chargement ...

La Belgique place 41 fausses universités sur liste noire

 La Belgique place 41 fausses universités sur liste noire
Cliquez sur l'image pour agrandir.

ROMAIN DEMOUSTIER (extrait de la Dernière Heure)

Faux diplômes, arnaques ou abus, une quarantaine d’enquêtes sont actuellement menées par le SPF Économie, expliquent nos confrères de la DH.

Le SPF Économie travaille depuis environ six mois sur une affaire épineuse : l’importante présence de fausses universités sur notre territoire. Pour la première fois, une liste de ces établissements, plus ou moins frauduleux, a été établie. Elle compte très exactement 41 organismes qui ont parfois pignon sur rue (dont 10 en Wallonie et 23 à Bruxelles).

Des loisirs: vaste sujet.

 Des loisirs: vaste sujet.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Chaque mois dans le bulletin communal Bullcom, chaque parti politique a droit à écrire un article sur un sujet imposé et ne dépassant mille signes, espaces compris. Il faut donc écrire le plus et le mieux possible en allant à l’essentiel.


 

 Dangereuse, la sortie du petit parking de la rue Albert Lemaître
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En juin dernier, lors d’une intervention, le Front des Gauches démontrait à la majorité le danger que représentait la sortie de ce petit parking. Pour mieux le situé, il se trouve face à l’école libre du Belvédère.

La taille d’un arbuste se trouvant à l’extrémité du lieu est indispensable potout automobiliste qui veut reprendre la rue général De Gaulle en direction de Roux. Un vrai danger existe si l’on ne procède pas à la taille des branches inférieures pour assurer à tout conducteur une bonne visibilité, le danger de collision s’avère important.

 

Sécurité routière, rue de Nolichamps

 Sécurité routière, rue de Nolichamps
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Courriel adressé au Front des Gauches

Messieurs,

Vous connaissez certainement cette longue ligne droite de la rue de Nolichamps qui relie le carrefour formé par les rues du Progrès, Jean Fiot et Vanderick à la rue de Rianwelz.

Caroline aime les pizzas !

 Caroline aime les pizzas !
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Caroline Taquin, notre omniprésente bourgmestre, aime les pizzas et le fait savoir dans la grande presse – entendez la « Nouvelle Gazette ». On y apprend ainsi que tout le gratin libéral carolo s’est déplacé pour visiter une entreprise de fabrication de pizzas établie à Courcelles. L’intérêt de cette information est nul. La seule question est de savoir qui est à l’initiative de ce rendez-vous politico-gastronomique : les libéraux du coin en baisse de popularité ? Les fabricants de pizza en baisse de ventes ? La « Nouvelle Gazette » en baisse de revenus publicitaires ? …

 A quoi sert un vote majoritaire du conseil communal si c'est pour le mettre à la poubelle?
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Pour vous convaincre, lisez attentivement cette décision du conseil communal. Elle est édifiante. N'oubliez pas de cliquer sur l'image pour y découvrir  le passé d'une personne pour laquelle la majorité des conseillers communaux émit un vote de refus de le voir figurer comme candidat du CCPS.

OBJET N°17 : Candidatures citoyennes pour la constitution du Conseil Consultatif de Prévention et Sécurité

LE CONSEIL COMMUNAL, réuni en séance publique,

Vu le Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation et notamment en son article 1122-35 ;

Keyser: halte aux pollutions

 Keyser: halte aux pollutions
Cliquez sur l'image pour agrandir.

L’entreprise Keyser fonctionne le long du canal Charleroi -Bruxelles depuis le début des années 70 lors de l’extension du port autonome de Charleroi.

Depuis son installation, cette société de mitrailles, surtout de voitures destinées au broyage est contestée à juste par les riverains de la rue de la Glacerie. Les causes en sont nombreuses : l’esthétique, la pollution sonore, les explosions et les incendies fréquents dont les fumées et odeurs polluent l’environnement.

 

La Glacerie : la rue de toutes les nuisances

La Glacerie : la rue de toutes les nuisances
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Pour les habitants de la rue de la Glacerie, la vie n’est pas une longue rue tranquille !

Il y a d’abord ce trafic incessant de poids lourds qui empruntent le bas de la rue pour rejoindre un important entrepôt logistique ; ce transit incessant défonce la chaussée, inonde les riverains de polluants de moteurs diesel et menace la sécurité de la petite école de la Motte.

En janvier 2008 déjà, le Front des Gauches interpellait les autorités communales sur ce problème et proposait de détourner ce trafic par le terrain de la SNCB jouxtant les voies de chemin de fer, une solution techniquement facile à réaliser. Accueil poli de la proposition…mais sans résultat !

Deux nouvelles interpellations ont suivi, en 2012 puis en avril 2016. Toujours un accueil poli, malgré l’aggravation de la situation : aujourd’hui en effet, ces poids lourds empruntent la totalité de la rue de la Glacerie pour rejoindre l’autoroute, via les rues de Viesville et de Wallonie, épargnant ainsi quelques kilomètres de la nouvelle taxe autoroutière…

Quelques euros économisés et tant pis pour l’état de ces petites routes et pour la sécurité et la tranquillité des usagers faibles et des riverains !

  Intervention de Robert Tangre lors du récent hommage rendu au président Allende
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Du noyau dirigeant de ce comité Chili, je commencerai par rappeler la mémoire de mes compagnons d’aventure, Ernest Glinne et Marcel Beynaerts, tout comme celle de son épouse Jacqueline Rifaut récemment décédée tandis que Nelly séjourne maintenant dans une maison de repos.


 

Un trou dans les finances communales de 2.500.000 euros, ce que personne ne pouvait ignorer dès 2006!
Cliquez sur l'image pour agrandir.

La conférence de presse du Front des Gauches Courcelles, tenue ce mercredi 7 septembre 2016, et dont la Nouvelles Gazette, la Dernière Heure et Télésambre se sont fait l'écho, a permis à notre groupe politique de présenter son point de vue sur la polémique en cours entre MR et PS. Polémique vaine et ostentatoire puisque, comme le démontre l'interpellation de l'UCPW (ex-Front des Gauches Courcelles) de 2006 que nous avons produite pour l'occasion, chaque groupe politique se devait d'être au courant.

Voici le communiqué produit à l'occasion de la conférence de presse.

Page 1 sur 23 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant >> Fin >>